Eco-construction

L’enjeu de l’éco-construction

L’éco-construction c’est d’atteindre une haute performance sur plusieurs cibles touchant l’environnement, le confort et la santé des occupants d’un bâtiment, en particulier :

  • la préservation des ressources énergétiques,
  • la réduction des déchets et de la pollution,
  • la qualité environnementale et sanitaire des produits de construction….

Les acteurs de la construction disposent aujourd’hui de référentiels, normes ou certifications pour les aider dans leurs projets et garantir l’atteinte de ces performances.

Ainsi, toute construction résidentielle ou commerciale neuve aura à respecter la Réglementation Thermique, universalisant le label BBC « Bâtiment Basse Consommation » pour respecter certains critères.

Le BBC et son application

Étant donné que le BBC s’accentue majoritairement sur l’idée de performance énergétique cela semble encourager certains acteurs du bâtiment à délaisser la recherche de nouvelles méthodes de construction. La dernière publication de l’Observatoire BBC, montre que l’application du Bâtiment Basse Consommation, de nos jours, se limite toujours essentiellement aux systèmes classiques (par exemple, l’usage du parpaing pour l’isolation intérieure) mais aussi à l’emploi des matières premières à forte énergie grise.

L’énergie grise compte la somme d’énergie « incluse » dans un matériau (du prélèvement des matières premières à la destruction du produit final). Elle peut représenter 50 à 100 ans de chauffage et d’eau chaude pour un logement de base. Cela démontre que la prise en considération de la nature des matériaux s’avère être un enjeu énergétique d’avenir.

Principales règles pour les éco-constructions

L’éco-construction appelée aussi construction durable est la construction et la rénovation d’un bâtiment dans le souci du respect de l’environnement et de la santé des gens. En effet plusieurs principes se dégagent des différents labels d’éco-construction développés en France et à l’étranger…Toutefois, mis en œuvre en dehors de toute certification, ils peuvent constituer une première approche dans le cadre d’une réflexion sur un projet d’éco-rénovation.

  • Des bâtiments plus petits : un bâtiment plus petit signifie moins de matériaux
  • Travailler avec un architecte : Pour bien évaluer ce qui est possible et optimiser les performances. (examiner les conditions climatiques, optimiser l’espace, avoir un style esthétique personnalisé, …).
  • Bien choisir le terrain : c’est d’éviter de dépenser plus tard de l’argent. C’est le bon moment pour examiner les vents, l’ensoleillement, pensé à la collecte de l’eau de pluie.

La conception bioclimatique est étroitement liée au contexte climatique local et au terrain de construction choisi, Cela nécessite également une étude approfondie du terrain allant de l’étude du sol, à la topographie passant par le climat.